Live report – Otodayo Party #1

Samedi 17 mai 2014, 23h20, les portes du club de la Bellevilloise s’ouvrent sur une folle ambiance hawaïenne. Le Paris Festival Ukulélé n’est pas encore terminé à l’étage que l’Otodayo Party prend ses quartiers dans la célèbre salle du 20ème arrondissement de Paris.

10171054_10152006945560998_1198373806_n

Otodayo Records c’est ce jeune label crée en novembre dernier qui prône la distribution gratuite de titres sur internet. Pour leur première soirée Otodayo Records s’est joint à Excuse my french pour mettre les petits plats dans les grands : Une ambiance feutrée, électrique, teintée d’un esprit geek et numérique.

Si on joue à traduire « Otodayo » en français on obtient « Son » et autant vous dire qu’il n’y a pas de meilleur mot pour définir la soirée. Il était partout ; parfois fort, parfois plus léger, il changeait constamment de costume pour le plaisir des connaisseurs qui avaient fait le déplacement. On a donc pu le savourer à la fois sous forme de hip hop, de jazz, de bass musique, et bien entendu de musique électronique. Tout le monde y trouvait son compte.

10378959_1389383328015763_4218982152594197273_n

À minuit quand l’écran s’agite et laisse apparaître un Senbeï écrit en version super Nintendo le public a déjà bien investit les lieux. Il ne va falloir que quelques minutes à ce fan de culture japonaise pour déposer ses beats hip hop et faire bouger une salle qui n’espérait que ça. La soirée et lancée, Senbei nous fait découvrir son univers musical débordant, accompagné d’un jeu de MPC qu’il manie à la perfection.

À une heure la base est posée, la Bellevilloise est bombée, le duo de The Geek X Vrv débarque en toute modestie : T-shirt, casquette vissée et Midnight Thoughts en prémices d’un live tout à fait maîtrisé. Très expressifs derrière leurs platines, Axel et Vincent enflamment la foule à coups de beats lents et ravageurs en alternant leurs morceaux fétiches (It’s Because, Nostalgia) et des remixs toujours plus réussis (Holdin on de Flume et Superstition de Stevie Wonder).

10289886_1503783716507739_859668012581225203_n

La nuit est déjà bien entamée, et les chatons blancs masqués de Tha Trickaz débarquent avec leur scratch et leurs basses puissantes. A travers leur musique ils transmettent leur folie à un public lancé à pleine vitesse dans une Otodayo Party dantesque.

Les poulains d’Otodayo records Creaky Jackals  enchaineront parfaitement en déployant leur vaste univers musical sur fond de trapmusic et de sonorités survitaminées gardant éveillés les fanas de basses les plus assidus.

Les deux frangins de Fléchette poursuivront ensuite la soirée en proposant, en guise de berceuse, leur électro trap mélancolique que les plus courageux auront pu apprécié avant que EEKOZ ferme les portes étroites de la Bellevilloise et laisse la Otodayo Party fermer l’œil et se préparer, on l’espère, à une prochaine orgie de beat system.

 

http://www.labellevilloise.com

http://www.excusemyfrench.fr

https://www.facebook.com/otodayo

Crédits : Wemusicmusic

 

Une réponse à “Live report – Otodayo Party #1

  1. Pingback: Odescza – Say my name ft Zyra (The Geek x Vrv remix) | WEMUSICMUSIC·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s