Interview – Tête à tête avec Fakear

On a eu la chance d’échanger avec Fakear sur l’origine de sa musique et sur sa réussite actuelle. fakear-tt-width-604-height-403-crop-1

Ton album s’appelle sauvage. Plutôt forêt amazonienne ou savane africaine ?

Plutôt campagne normande ! Non, je crois que je tends plus vers l’Afrique.

Plus sérieusement, pourquoi Sauvage ? Est-ce que c’est une aspiration à partir avec une revendication de liberté, ou une inspiration puisée dans tes voyages ?

Quand je pense Sauvage, je pense libre, pur. C’est une revendication de nos instincts de survie, de l’appel de notre corps que nous n’écoutons que trop peu souvent. Mes voyages me servent de modèle en effet, mais c’est mon imagination qui fait le gros du boulot !

On passe d’une musicalité asiatique à un rythme plus tribal, est ce que c’était une vraie volonté de ta part (après un voyage par exemple) ou c’est plutôt venu comme ça ?

Je ne me lance pas dans un projet d’EP ou d’album. Je dirais que c’est venu comme ça, à force de maîtriser de plus en plus mes outils. Je me familiarise de plus en plus avec mon langage, je peux tenter plus de choses. Pour l’influence qui voyage de pays en pays, c’est un truc très instinctif, j’essaye de ne pas m’enfermer dans un endroit du monde ; mon but n’est pas d’avoir un son « typé » mais d’inviter au voyage en général. Tout est très instinctif, j’essaye de préserver ça.

Tu bosses avec des MPC en live. C’est important pour toi de montrer que tu génères les sons physiquement plutôt que sur un truc préparé à l’avance ?

Oui, c’est une volonté de « live » qui découle de mes racines plus rock n’roll… Il faut suer sur scène, interagir avec les gens, et je pense que c’est le meilleur moyen de le faire ! Après, je ne veux pas mentir, ce que je joue est vraiment joué, mais il y a beaucoup de choses pré-enregistrées, parce que je n’ai pas 14 bras !

Quels sont tes gourous ?

Le grand maître Bonobo, le prince Flume et le baron Rone. Je pense que ce sont mes 3 influences principales, après je m’inspire de plein de choses. Je pourrais citer Moderat, Pink Floyd, Cashmere Cat, Deep Forest, Boards of Canada, Massive Attack… Ce sont des gens qui m’ont mis des claques.

Toi-même, tu t’es fait biberonner par quelles musiques quand tu étais gosse ?

Beaucoup de classique et de world, un peu de Zappa et de Supertramp, tout ça saupoudré de Sting et Dire Straits. Globalement quelque chose de plutôt rock, mais mes parents étant profs de musique, j’ai une petite culture classique et world qui me sert énormément.

Tu as fait tes débuts avec Superpoze, cela t’a-t-il influencé ?

Grave ! Il m’a beaucoup aidé à mettre en live mes créations. Je composais déjà depuis 2 ans pour moi, et quand j’ai voulu tester le live, il m’a beaucoup conseillé, il a été très présent pour moi. Aujourd’hui, on est surtout potes avant d’être collègues, on refera des trucs ensemble quand on aura un peu plus de temps pour nous !

Quels sont tes projets à venir?

Un album, je bosse dessus, et je cherche une nouvelle formule live aussi. En gardant mes machines, mais en étant peut-être plus nombreux sur scène. J’essaye d’aider O’Kobbo à développer son projet solo aussi (elle chante sur Two Arms Around You, dans Sauvage).

Comment s’est passé cette montée en flèche que tu connais depuis un an et demi – deux ans?

Je ne me rends pas bien compte… Il y a beaucoup de choses, ça va très vite, j’ai à peine le temps de me retourner. Ca bouleverse pas mal d’habitudes dans ma vie, et m’oblige à trouver un nouveau rythme. Mais c’est que du bonheur !

Tu as des collaborations en vue?

Pas trop pour l’instant, j’attends de rencontrer les bonnes personnes… J’aimerais bien collaborer avec des instrumentistes.

Une collaboration de tes rêves peut être?

Ah je ne sais pas, c’est tellement une histoire de feeling…

Mickaël Burlot

10 réponses à “Interview – Tête à tête avec Fakear

  1. Pingback: FAKEAR REMIX LE "POLA" DE JABBERWOCKY | WEMUSICMUSIC·

  2. Pingback: Concours : Les Curiosités du Bikini Vol 20 | WEMUSICMUSIC·

  3. Pingback: Concours : Les Curiosités du Bikini Vol.20 (Fakear, Chill Bump, Everydays, Vect) | WEMUSICMUSIC·

  4. Pingback: Le projet de Yann Kesz enfin dévoilé : « Reflexxion Series  | «WEMUSICMUSIC·

  5. Pingback: La belle collaboration de Fakear, Thylacine et Superpoze | WEMUSICMUSIC·

  6. Pingback: Bourges nous prépare un Printemps 2015 XXL ! | WEMUSICMUSIC·

  7. Pingback: Gagne tes places pour la soirée ROCK’N’BEAT du Printemps de Bourges ! | WEMUSICMUSIC·

  8. Pingback: Rencontre avec Superpoze : « Sur Opening, j’ai quasiment tout composé au Piano  | «WEMUSICMUSIC·

  9. Pingback: Les Eurockéennes 2015 : Belles et fortes ! | WEMUSICMUSIC·

  10. Pingback: Bonne musique et bon esprit pour la 4ème édition du Positiv Festival |·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s