La folie Pitchforkaise

Wemusicmusic était au Pitchfork music festival et te fait un bref résumé de ce très bel événement musical.

James Blake en live, plus fort que jamais

James Blake

On connaissait James Blake en version studio, il en est tout autre en live. Notre crooner préféré nous a proposé un concert puissant qui a su apporter une vraie valeur ajoutée par rapport à son album. Ses samples minimaux, si ancrés dans l’ADN de sa musique ont réussi à contrecarrer ses mélodies mélancoliques. Des phases de beats post-dubstep ont permis à la foule de se lâcher et d’abandonner leur dernière force à James Blake. C’était le dernier concert. Il a su habilement mettre un très beau point final à cette première journée du festival.

Son Lux au pays des merveilles

son lux

Son Lux nous transporte dans un monde à l’image des pays des merveilles. Sa voix rocailleuse fait un contraste flagrant entre ses paroles candides et la douceur de ses mélodies innocentes. Un guitariste fou. Un batteur percutant. Une scénographie psychédélique. Bienvenu chez eux. La bande nous a transporté dans un univers où le temps s’arrête. On ne les connaissait pas mais on les aime déjà.

La pop survitaminée de Mø

Mø

Nous la suivions depuis un petit moment maintenant et elle était l’une des artistes que l’on voulait voir lors du Pitchfork festival.

Quand on écoute , une seule chose nous vient à l’esprit: danser. Ca saute, ça crie, ça se laisse porter par la pop percutante de la chanteuse.
Le beat omniprésent dans ses chansons, tel un marteau, met en place les fondations de ces morceaux tubesques. L’instru est accompagnée de sa voix énergique et suave.

Ce petit bout de femme a de l’énergie à revendre et ca se sent sur scène. Elle occupera tout l’espace de la scène, fait réagir le public. Elle conclue son show en se jetant dans la foule et sera la seule du festival à se lancer.

Jungle, la loi de la soul

Jungle

Nous avions déjà eu un coup de cœur pour ce jeune groupe lors de son premier live à We Love Green. Lors de ce premier concert, il n’avait joué que les morceaux de leur EP. Depuis ce moment, leur premier album est sorti et nous avons été très surpris de l’évolution entre ces deux concerts. Jungle a gagné en aisance et en maîtrise sur scène, notamment en terme de scénographie. Tout en n’oubliant pas de garder leur différence : l’idée de transposer le studio sur scène. Jungle réinvente la soul britannique et ça fait plaisir.

Caribou tout puissant

Caribou

C’était le concert que tout le monde était venu voir. L’ambiance était déjà électrique avant même que Caribou arrive sur scène. Ce groupe, que l’on aime beaucoup, a sorti à la rentrée l’album « our love » et on l’écoute en boucle. Ces sonorités électroniques étaient déjà apparentes sur leur disque « swim« . C’est d’ailleurs cet album qui a permis au groupe Canadien de développer leur notoriété. Mis à part quelques morceaux de ce dernier, les canadiens ont surtout chanté leurs dernières créations et c’est bien normal! C’est un album tout-terrain, berçant mais toujours dansant.
Ce live qui a transcendé le public, tel des apôtres, les mains en l’air, venant regarder et écouter leur dieu. Dieu, qui les a d’ailleurs béni par une pluie de ballons multicolores à l’image de la pochette de leur dernier disque lors du tubissime morceau  » can’t do without you« . Moment qui sera l’apogée de leur live. La voix fragile de Snaith, qui nous arrive aux oreilles comme dans un rêve, créée un contraste renversant avec les beats électroniques et percussions.
Caribou nous a offert avec ce live un cocon capable de nous faire tout oublier et nous a transporté dans un rêve musical.

Mickaël BURLOT

 

2 réponses à “La folie Pitchforkaise

  1. Pingback: Les rendez-vous à ne pas manquer en octobre ! |·

  2. Je n’ai pas pu y aller et j’ai visionné il n’y a pas longtemps le concert de James Blake sur YouTube, incroyable !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s