Ambilight Party par Philips : une claque visuelle et musicale

Philips vient de dépasser le million de téléviseurs Ambilight vendus. Pour fêter ça, la marque organisait une soirée avec Miss Kittin et Agoria en maîtres de cérémonie. On t’en parle un peu ici.

Ambilight party agoria wemusicmusic

On arrive, la salle se remplit déjà. Un DJ chauffe l’espace avec un joli mix electro qui réveille doucement la salle avec les références du moment : Daft punk, Flume, Disclosure, Kaytranada, tout y passe.

Il est 22:30, un brusque changement de style opère. Le grand gourou Agoria arrive avec sa techno reconnaissable entre mille. Un air de Jeff Miles arrive comme un écho persistant. Rien de bien surprenant quand on sait qu’il restera son maître à penser à tout jamais.

10 minutes plus tard à peine, le public est déjà en éveil et profite du plus grand écran Ambilight au monde pour une expérience visuelle de premier ordre.

La foule est en folie, transcendée par la techno toujours maîtrisée d’Agoria et ses airs de Boiler Roof. Le Yoyo, lieu devenu mythique de la nuit parisienne, se prête pleinement à cet événement visuel et musical. Le designer Minderz était en charge de l’aspect visuel de l’événement. Un choix pertinent apportant une vraie valeur ajoutée au live avec ses vidéos sublimes.

Miss Kittin crédit Wemusicmusic

C’est au tour de Miss Kittin de débarquer. Elle nous arrive telle LA maîtresse de la deep house française. Les invités présents profitent et sont prêts à louper le dernier métro pour ce set qui nous procure tant de plaisir. Elle nous transporte entre sonorités anglaises et berlinoises avec une aisance consternante. Après avoir écuré ces deux capitales musicales, Miss Kittin saura finir en force avec un melting pot de cette Europe électronique qui reste encore et toujours, une référence absolue.

On arrive derrière la scène et ça change tout. Nous avons en face de nous une femme qui aime la musique comme elle aime les chats. Son tatouage au dos en témoigne. Elle vit pour sa musique. Elle danse pour sa musique. Elle partage sa musique à une foule curieuse ou experte. Les tons se mélangent et créent un joyeux mélange plein de beats.

La house, toujours la house. Miss Kittin connaît ses classiques et nous téléporte dans les années 90. Il ne reste plus que les connaisseurs qui profitent des derniers instants, avant de quitter ce lieu changé le temps d’une nuit. Il est deux heures et la soirée touche à sa fin. Le public conquis rentre chez lui, enivré par ce plein de bonne musique.

Mickaël BURLOT

Voici un petit aperçu en vidéo de la soirée!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s