Vous reprendrez bien un petit vers de « Davodka » ?

De prime abord, Davodka ne semble pas coller avec la ligne éditoriale que nous tenons habituellement en ce qui concerne le hip hop. Pourtant rares sont ceux, qui comme Davodka, arrivent à mêler aussi parfaitement rap de rue et textes léchés au cordeau.

10480688_690016974399097_7345259322712873659_nC’est peut être ce qui frappe le plus lorsque l’on écoute ce jeune MC tout droit sorti du 18ème arrondissement de Paris. Frapper c’est d’ailleurs le but recherché par son dernier EP « Un poing c’est tout ». Il faut d’ailleurs avouer que l’on prend une belle claque à l’écoute des quelques tracklist qui compose le projet, sorte de vérité à double sens qu’énonce Davodka dès le morceau d’ouverture : « Je suis comme Jésus mais moi c’est dans ta gueule que je multiplie les pains ».

La marque de fabrique de Davodka ? Des beats sombres comme un jour sans fin, un verbe acéré, un sens de la formule à faire pâlir bien des tenants de la langue française et un flow digne de Twista !

Attention, ici pas de fioritures. Il vous sera conté la vie d’un gosse qui se fait rouler par le sort et qui soigne ses hématomes par une consommation soutenue de tout ce qui permet de voyager sans avoir à quitter Paris.

Souvent assimilé pour son ton de voix à Hugo Boss du TSR crew, autre MC du 18èmeDavodka s’en démarque pourtant désormais, grâce à une notoriété grandissante qui lui permet de se créer une véritable identité. Et l’on ne peut que s’en réjouir car Davodka a cette particularité de réconcilier les tenants d’un rap de rue hardcore, qui parfois manque cruellement d’écriture et ceux préférant un rap plus conscient qui à l’avantage de mettre à l’honneur la langue française. En somme, ce que Lunatic arrivait à faire parfaitement au grés de la voix de Booba et Ali, Davodka réussit à l’incarner seul !

Un dernier mot pour préciser que si Davodka connaît une carrière solo, il n’avance pas tout le temps seul puisqu’il fait partie du collectif « Mentalité sons dangereux », regroupant un ensemble d’artistes tous issus du 18ème. Preuve s’il en fallait une que la scène rapologique puise largement dans ce quartier de Paris pour trouver à se renouveler !

4 réponses à “Vous reprendrez bien un petit vers de « Davodka » ?

  1. Pingback: Le projet d’envergure de la « Poignée de Punchline  | «·

  2. Pingback: SÉANCE DE RATTRAPAGE : LES 5 TITRES DE RAP FRANÇAIS QU’IL NE FALLAIT PAS RATER EN 2015 |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s