Clap Ferret Festival : le petit qui deviendra grand !

La presqu’île du Cap Ferret accueillait du 3 au 6 septembre la première édition du Clap Ferret Festival. Entre programmation ambitieuse et charmes locaux, retour sur un petit nouveau qui ne mérite que de grandir.

IMG_2579

Isaac Delusion – © Wemusicmusic

LE CADRE IDYLLIQUE DU CAP FERRET COMME TERRAIN DE JEU

Comme tous les petits nouveaux, le Clap Ferret Festival ne pourra que faire mieux lors de sa prochaine édition, mais vous le savez, Rome ne s’est pas faite en un jour. Avec une affluence oscillant entre 400 et 800 personnes en moyenne chaque soir, le Clap Ferret est encore loin de la cour des grands, mais qu’importe, cette édition parfaitement organisée a su allier parfaitement un line-up ambitieux et richesses du cadre de la presqu’île.

day34

Le bar à vin éphémère Riviera – © Charlotte Morot

AU MILIEU DES GRANDS, LE COUP DE COEUR PAPOOZ

19h, l’heure à laquelle les premières mélodies s’échappent du stade Sesostris. Yelle, Synapson, The Shoes et autres Isaac Delusion étaient de la partie. Mais s’il y a un groupe que nous ne connaissions pas et qui a retenu notre attention, c’est bien Papooz. Composé d’Armand et Ulysse, ce duo parisien qui se revendique d’un style tropical garage délivre une musique délicieusement composée, à la fois énergique et légère, et pleine de sensibilité.

day22

Papooz – © Charlotte Morot

Porté par des accords de guitare minimalistes, un bassiste terriblement doué et les deux voix du duo, le public s’est laissé embarquer sans difficulté dans ce voyage folk acido-édulcoré.

AU LARGE, UN CLOSING MEMORABLE 

Coucher de soleil, vue sur le grand large, le tout au pied de la somptueuse Chapelle de la villa algérienne. Au menu, dégustation d’huitres et de vin blanc, Polo & Pan, Sébastien Tellier et Busy P. Autant vous dire que le combo était détonnant et le public massé devant la petite scène a vécu une expérience assez unique, en la personne de Sébastien Tellier, délivrant un live piano-voix habité, où classiques du répertoire alliés à ses improvisations talentueuses sorties de l’au-delà ont fait de ce concert un véritable show accrochant quasi-systématiquement le sourire aux lèvres du public.

On souligne également la belle performance live de Polo & Pan, et les deux heures d’un set ultra abouti de Pedro – Busy P – Winter, qui n’aura pas manqué de chauffer le public à blanc avant une ultime nuit dans l’antre du Six Club.

À l’année prochaine, Clap Ferret Festival !

@julesgui

sebastien-tellier

Sébastien Tellier – © Charlotte Morot

IMG_2798

Busy P – © Wemusicmusic

FullSizeRender

Polo & Pan – © Wemusicmusic

IMG_2675

Chapelle de la Villa Algérienne – © Wemusicmusic

© Charlotte Morot

© Charlotte Morot

4 réponses à “Clap Ferret Festival : le petit qui deviendra grand !

  1. Pingback: Interview avec Jules et Loïc du groupe Isaac Delusion ! |·

  2. Pingback: 4 bonnes raisons qui vont te faire aller au MAMA Festival 2015 |·

  3. Pingback: 4 bonnes raisons d’aller au MAMA Festival 2015 |·

  4. Pingback: Concours : Jean Tonique, SAJE, Un Deux débarquent le 23 janvier au Showcase ! |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s