Nos 3 bonnes raisons de ne pas râter le Macki Music Festival

Cracki Records et La Mamie’s, deux activistes reconnues de la scène musicale parisienne, sont de retour aux manettes de la deuxième édition du Macki Music Festival les 25, 26 et 27 septembre. Pour notre plus grand bonheur.

MACKI_OFFICIAL_RPVISUALS-31_gqm69w

Car c’est l’éclectisme et l’intimisme musical au coeur et au corps de Paris

Oui, car le Macki Festival, c’est d’abord un opening bien calibré, au coeur de Paris, dans l’antre de la Machine du Moulin Rouge, ce vendredi 25 septembre. Avec au programme, les plus prometteurs représentants de la scène parisienne, en la personne de messieurs Bambounou et Eliot Litrowskiet, ainsi qu’un live réalisé spécialement pour l’occasion par le berlinois Moomin.

MACKI_OFFICIAL_RPVISUALS-75_uv1lnf

Mais c’est aussi deux jours de main évent, samedi 26 et dimanche 27 septembre, où une programmation éclectique et audacieuse sera distillée au coeur du Parc de Carrière-sur-Seine, à 30 minutes de Paris. Après une première édition réussie l’année dernière, il était évident pour les organisateurs de reproduire ce qui avait fait le succès de la première édition : un festival intimiste allié à une programmation pointue.

Car l’année dernière, le Macki fût notre festival coup de cœur de la saison estivale !

Qu’il s’agisse des concerts et des DJ sets, en passant par l’organisation et le bon esprit des festivaliers, le Macki avait déjà placé l’an dernier la barre très haute sur l’échelle de la bonnitude festive. On s’était délecté des lives d’Isaac Delusion et Rejjie Snow. Et que dire de ce live complément fou de Lord of the Underground … vous en auriez eu des frissons !

Car on pourra y croiser Moodoid, Bambounou, Floating Points, Onyx et bien d’autres…

Cette année, on ne pourra que se réjouir une nouvelle fois du boulot réalisé sur la programmation. Peu de doute quant aux artistes que nous ne manquerons pas d’aller applaudir : Moodoid, découverte de l’année 2015 unanimement salué par la critique, Bambounou, relève de la scène techno française, adoubé par monseigneur Laurent Garnier. Mais aussi, Floating Points, terriblement efficace en live et dont on se souvient encore de son passage aux dernières Nuits Sonores, sans oublier Onyx, groupe de rap historique dont on à hâte de découvrir la fougue sur scène.

Allez, pour la mise en bouche, ça se passe juste en dessous. Et si t’as besoin de plus d’infos sur le festival, c’est par ici.

3 réponses à “Nos 3 bonnes raisons de ne pas râter le Macki Music Festival

  1. Pingback: WEPLAYLIST #31 Special Macki Music Festival |·

  2. Pingback: WEPLAYLIST #31 Speciale Macki Music Festival |·

  3. Pingback: Caandides nous fait part de sa playlist du moment ! |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s