Playlist Club « I miss the 90’s »

Pour cette playlist on s’est demandé si c’était vraiment mieux avant.

Raving89+1

Le fondement de cette exploration dans les méandres du passéisme de barbus habitant le marais, part de la lecture de commentaires sous les vidéos youtube de certains « classiques ». Pour faire court ceux qui ont presque l’âge de nos parents nous expliquent que « the only techno band you’ll ever need. » c’est Orbital. Que les 90’s c’était la folie et que maintenant on ne sait plus faire la fête…  Que l’on peut résumer, en gros, par « I miss the 90’s ».

On s’est donc plongé dans la rave 90’s en suivant les méandres du net et des conseils de ces ex-ravers qui viennent se lamenter sur leur jeunesse en commentant les clips des sons de leur première perche.

Parce qu’il faut le dire, c’est surtout de ça dont ils parlent. A croire que ces pistos qui font rire la génération de la Twisted (la péniche d’avant la Concrète) ont pris possession du corps de leurs parents pour raconter comment ils ont trop aimer prendre leur montée pendant que Dax J jouait le dernier remix de Rødhad.

Sauf qu’il faut ici remplacer la techno modulaire par une musique où les tempos, certes aussi élevés qu’au matin d’une øff, n’effacent pas empreinte de la frange disco et house de le fin des années 80.  On est dans l’hybridation. Entre synthétiseurs démocratisés par les nouvelles machines et l’émergence du sample des tubes de la décennie précédente, l’univers de ce qu’ils appelaient la rave était loin de la radicalité de ceux qui s’en revendique de nos jours. La Rave et la free n’en sont qu’à leurs débuts, MTV est encore un canal de contre culture. Ici personne n’a peur de faire planer ces vocaux tubesques à faire pâlir d’envie les leaders de l’industrie de notre temps, au dessus de leads gras et synthétiques.

On peut tirer deux conclusions, à l’écoute de ces différent morceaux.
Les 90’s étaient définitivement une époque d’expérience d’hybridation. Derrière les records stores d’une industrie musicale encore puissante, en marge d’une société parfois rude et stricte, ces morceaux sont le témoignage des premières expériences de la possibilité des nouvelles machines et  d’une jeunesse qui revendique son droit à la fête d’une autre manière. Pour la petite histoire la Drum & Bass nait en contestation de la loi Tatcher, qui interdisait de jouer de la musique répétitive. C’est une musique qui jamais ne se répète : les structures rythmique étant perpétuellement compressées et remâchées dans les Sampleurs.

Dans le morceau qui suit on a un un MC qui pose sur un beat où s’entremêlent les piano house, une ligne de basse acide, un solo jazzy.

Deuxième observation, c’est que 25 ans après on ne peut que constater que la branche underground qui prolonge ces musiques (le mainstream étant l’EDM) s’est radicalisée dans sa vision de la fête et que beaucoup sont dans la commémoration de ce que faisait la génération de leurs parents. Sauf qu’il n’y a plus grand chose de contestataire à se rassembler dans un hangar à Saint-Ouen, désaffecté après plus de 50 ans de post-industrialisme. Comme si s’opérait une sorte de transfert entre la transgression de nos ancêtre, et la hype de nos gabbers contre les codes du mainstream…

img.33064.kapcic11

Conclusion, c’était pas forcément mieux avant, ceux qui l’affirment sont trop dans le souvenir de leur jeunesse passée pour être honnête. Sauf qu’à notre époque où les réseaux permettent un échange permanent entre cultures et favorisent les hybridations en tout genre n’est-il pas grand temps de retrouver cet esprit 90’s qui n’hésitait pas à emprunter aux tubes de son époque pour faire sauter les hangars? Qui consistait à faire de la musique de danse spontanée tout simplement.

« The 90’s were pretty damn awesome. I thought so at the time. I still do. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s