Pourquoi faut-il absolument aller à Rennes pour le festival Big Love ?

Pour sa 3ème édition, le festival Rennais Big Love prône toujours l’amour et l’envie de partager. Pour cela, il investit la ville bretonne les 9, 10 et 11 juin prochains.

BigLove-197944-2000x1268

Pour sa troisième édition, les organisateurs du festival Big Love voient les choses en grand. Avec ce festival, les orgas mettent en avant leur volonté d’investir la ville rennaise et de promouvoir la musique sous différentes formes, que ce soit la journée, ou la nuit.

Pour te convaincre d’aller à Rennes les 9, 10 et 11 juin, voici 3 bonnes raisons de faire le déplacement.

1 : Il y aura à manger, mais des trucs vraiment bons !

Le Big Love invite le Marché à Manger le dimanche au Square de la Touche. Le Marché à Manger, c’est la mise en avant de la richesse gastronomique locale dans une ambiance conviviale et sans chichi avec des plats tout à fait abordables. A cette occasion, la street-food sera mise à l’honneur par le biais de 8 chefs bretons dont David Etcheverry, Thierry Seychelles et Baptiste Danieul qui possèdent tous une étoile au guide Michelin. Rien que ça. C’est ça aussi un bon festival : de la musique et de la bonne nourriture pour tenir le rythme.

17992347_1022442797890678_2560950594640896665_n

2 : Berlin c’est fini, maintenant c’est Leipzig

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas Leipzig, c’est une ville Allemande de taille moyenne qui se situe au sud-ouest de Berlin, à moins de 200 km. Sa particularité ? Etre « plus hype que Berlin ». D’ailleurs, cette ville se fait surnommer « Hypezig » tant elle devient branchée.

Et une ville « hype » possède forcément de très bons producteurs de musique. Les organisateurs du festival Big Love l’ont compris car le samedi après-midi, de 15h à 19h au Jardin de la Confluence, deux artistes originaires de cette ville seront mis à l’honneur : Lux et Map.Ache. La première s’oriente vers une techno ambiant et envoûtante permettant de rêver une bonne partie de l’aprèm, tandis que le second propose une musique électronique lente et profonde, qui devrait apporter tranquillement le crépuscule dans le ciel rennais.

Le dimanche après-midi s’annonce également intéressant. Au programme : Superpitcher, Mr Tophat et Gigsta. Ces trois là vont occuper la scène au square de la Touche de 15h à 23h. Parfait pour clôturer me week-end.

3 – Les nuits devraient être bien chaudes dans la capitale bretonne

Le vendredi soir commence en beauté avec une création originale : des morceaux classiques de la musique électronique réinterprétés par des musiciens de l’Orchestre Symphonique de Bretagne accompagnés de Julien Tiné, DJ membre de Crab Cake Corporation.

Ensuite, ça va rapidement bouger dans la salle de l’UBU avec Job Jobse, DoC et l’excellent Fort Romeau. De la techno à la house en passant par la disco, la nuit d’ouverture s’annonce riche en BPM.

Le lendemain, après quelques heures de repos (et une petite visite de Rennes bien entendu), tu pourras remettre ça dans un lieu encore tenu secret, de 20h30 à 4h du matin. Au programme : Midland et sa house sexy/disco, Honey Soundsystem avec ses accents dirty disco et synt wave, Trikk orienté deep et tribal, et enfin LG Rivales, membre de la Crab Cake corporation depuis des années.

INFOS PRATIQUES
BILLETERIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s