Le Nördik Impakt 19ème édition, ce festival toujours plus irrésistible.

L’un des plus gros pèlerinages de technophiles aura lieu du 18 au 21 octobre prochain à Caen ! Le Nördik Impakt réunira plus de 8000 festivaliers amoureux de musiques électroniques. Un line up XXL avec des pointures venues de toute l’Europe : Amelie Lens, Barnt, Helena Hauff, Manu Le Malin, Mind Against, Paula Temple, Pan-Pot et beaucoup beaucoup d’autres … !

Chaque année depuis 2009, avant la Toussaint, la ville de Caen est un lieu de rassemblement majeur où de nombreux bars, le célèbre club du Cargö et le Parc des Expositions vibrent grâce au projet porté par le collectif ArtsAttack! !

S’il sera difficile de tout voir tant la programmation est riche, les festivaliers sont assurés de (re)découvrir ce qui se fait de mieux en ce moment. La force du Nördik Impakt réside dans la totale cohérence du projet. Il propose un univers musical solidement étudié de par ses lieux, son matériel sonore et le travail de ses VJ (vidéo-jockey) qui matchent avec de nombreux artistes. Ces derniers n’ont alors aucun mal à faire leur démonstration sur scène car toutes les conditions sont réunies. Le public est aussi très apprécié des artistes pour la bienveillance et l’énergie qu’il diffuse à chaque bon gros kick !

Un parcours d’aventures complètement fou

Démarrant le mercredi soir pour terminer en beauté le dimanche aux aurores, la 19ème édition du Nördik propose chaque jour un mélange d’artistes venant de tous les horizons. Le mercredi, le Cargö accueille des artistes locaux (Mac Declos, Nari Fshr, Totem) et reçoit aussi le duo calaisiens You Man, le belge DC Salas et le parisien Gracy Hopkins.

Le jeudi, ça se passe dans le centre-ville avec le Nördik Appart ! Grâce à l’asso Happy Daymon, depuis 9 ans, les artistes foulent des salons au cœur de l’Athènes Normande (le petit sobriquet de la ville) pour délivrer leur set dans une ambiance intimiste. Au programme Faubourg, Louis Piscine ou encore Miët. En parallèle, Tristesse Contemporaine sera à la Maison de l’Étudiant et Il est Vilaine au Centre de la chorégraphie national.

Le vendredi, le festival prend une toute autre dimension. Direction le Parc des Expositions pour une messe qui va faire claquer les mâchoires : Digital Cosmic Disco, Maud Geffray, Amelie Lens, Paula Temple, Polo & Pan, Modelskeletor, Manu Le Malin, Midland, Vitalic, Pan-Pot, DJ AZF, Radical Redemption. Dire que ça va cogner est un euphémisme. Faudra vérifier les fondations après la nuit car la structure du Parc des Expositions risque de bouger !

Le samedi, faut rester téméraire car le menu est loin d’être frugal ! Si tu peux commencer en douceur avec un après-midi électronique à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville, retour au Parc des Expos ensuite. Lorenzo dégainera son rap du terroir, tu prendras une salade de phalanges avec Barnt, Aerosphere en Live, la fanfare MEUTE, Monika Kruse, Raito, Red Axes, Anne Clue, Mind Against, Teddy Killerz, Helena Hauff, Elisa Do Brasil et Tale Of Us ! On se demande bien comment tu vas digérer cet aréopage monstrueux. Une chose est sûre, la nuit sera belle et l’ambiance surchauffée.

Si tu doutes de nos propos, mate le teasing complètement fou sur les bonnes basses d’Amélie Lens. Nous, on n’en peut plus d’attendre.

Infos et réservations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s