Intimiste, joyeux et chaleureux ? Retour sur l’édition 2017 du Baleapop !

On peut l’affirmer : cette édition 2017 du Baleapop était une sacrée réussite. Et près de deux mois après la fin des festivités, notre petit cœur est encore rempli de bonnes ondes directement importées de la côte basque. Alors pour ça, merci Baleapop, et vivement l’édition 2018.

21740682_1482969395130960_2849404650291097675_n

Le pari est réussi pour Baleapop, ce petit festival atypique niché sur la côte basque. Oh que oui. Cette année encore, le festival monté par le collectif Moï Moï depuis maintenant 8 ans a réussi une nouvelle fois une jolie pirouette en alliant avec brio culture, gastronomie locale, musique de qualité et art contemporain. Le tout dans un cadre de fête idéal à taille humaine, où locaux, vacanciers et amoureux d’expériences musicales et festives atypiques se sont retrouvés pour communier avec légèreté et bonne humeur 5 jours durant.

21728399_1482965201798046_863493457464013990_n.jpg

Entendu au Baleapop : « Mec, le comble du Baleapop ? Se faire servir à la buvette par Buvette ! »

Que ce soit les pieds dans le sable sur la plage l’après midi, ou au milieu d’un écrin de verdure le soir, les festivaliers ont tout loisir de laisser l’évasion prendre le dessus. Une mention spéciale cette année pour la Baleabeach, qui se déroulait l’après-midi sur la plage de Lafitenia, à Guéthary. Que ce soit pour décuver de la soirée de la veille, où pour se mettre en jambe pour celle à venir, tous les éléments étaient réunis pour passer un moment unique. Et petit bonus appréciable cette année, le système son était directement installé sur la plage. C’est donc face à la mer que les festivaliers pouvaient s’adonner à la fête avant de prendre la direction du Parc Ducontenia, situé au coeur de Saint-Jean de Luz. Ici même où le festival se déroulait une partie de la nuit.

remy-golinelli-image-a-la-une-copie

Côté son, on retiendra le live techno machines ahurissant lâché par Juju & Jordash le samedi soir, la dingue ambiance collé serrée dégagée dans le patio avec le collectif Musique d’Apéritif, mais aussi la foule compact et survoltée lors du closing disco prodigué par Yann Eras le vendredi soir. Bref, plutôt que des grands mots, voici un bon conseil : cochez Baleapop à la liste des festivals à faire. Vous nous remercierez, puis vous remercierez ensuite Baleapop pour l’expérience vécue !

Restez connectés avec Baleapop !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s