5 concerts à ne pas manquer au MaMA Festival 2017

On y est ! Le MaMA festival commence cette semaine dans les 9ème et 18ème arrondissements de Paris et vous promet 3 jours de sensations et d’émotions. Pour vous mettre l’eau à la bouche, on a choisi 5 concerts à ne surtout pas manquer.

Guts (live band) / Mercredi 18 octobre à la Cigale

Guts, c’est ce beatmaker et producteur à l’origine d’Alliance Ethnik, l’un des plus gros succès rap français des années 90. En plus d’être simple et funky, Guts est très créatif. Il a ainsi su varier les plaisirs en réalisant des albums solos et instrumentaux tout en collaborant avec de nombreux artistes tels que De la Soul, Patrice, Dillon Cooper ou encore Cody Chesnut. Comptez sur lui pour mettre le feu.

Eddy De Pretto / Mercredi 18 octobre au Backstage by the Mill

On ne peut pas passer à côté de cet énorme talent. Il nous a tout d’abord bluffé dans Fête de trop, avec son phrasé riche et acéré, puis dans Kid, avec sa voix élancée, tenue par cette folle énergie qui le caractérise si bien. Un mélange de chanson française teintée d’un esprit rap qui nous fait un bien fou!

Kiddy Smile / Mercredi 18 octobre aux Folie’s Pigalle

Si vous voulez plonger dans les bas fond new-yorkais des années 80 avec une bande son très House Music, ne manquez surtout pas le parisien Kiddy Smile. Avec sa voix groovy, son style unique et ses collaborations bien choisies (avec notamment Beth Ditto et Hercules & Love affair), le bon Kiddy continue paisiblement sa marche en avant. On parie que vous allez aimer ?

Meute / Jeudi 19 octobre à la Machine du Moulin Rouge

Attention grosse sensation ! La fanfare allemande Meute n’en finit plus de se faire remarquer. Composée de tambours, xylophone et autres cornes, cette équipe de musiciens chevronnés s’amuse à reprendre des classiques de la techno actuelle (Âme, Laurent Garnier…) sans aucune touche d’instrument électronique. C’est très fort et ça donne vraiment la pêche.

Voiron / Vendredi 20 octobre à la Machine du Moulin Rouge

Voiron a commencé à expérimenter ses idées au sein du duo HTTP (House To The People) avant de se lancer seul vers de nouveaux horizons. Son travail plaît et sort d‘ailleurs sur Concrete Music en 2014 dans l’EP Radôme. Il sort la même année son premier EP sur Cracki Records Station Cibie, et confirme depuis son talent dans les plus grands clubs de l’hexagone.

Infos et réservations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s