3 bonnes raisons d’aller aux Rencontres Trans Musicales de Rennes

Pour sa 39ème édition, qui se déroulera du 6 au 10 décembre, le festival Rennais n’a pas dérogé à ses règles habituelles : de l’éclectisme et de l’inconnu.

Concert_Letage

Comme chaque année, les amateurs de musique découvrent la programmation des Trans Musicales en constatant qu’ils ne connaissent que peu de noms sur le papier. A l’heure de l’ultra-accessibilité de l’information et des groupes musicaux, relever ce défi apparaît presque comme un exploit. En résumé, cette 39ème édition c’est 87 artistes, 33 nationalités issues de 6 continents avec du rock, du hip hop, du jazz, de la funk, de la house, techno, tech house, tropical house… bref, il y aura de quoi faire pendant ces 5 jours.

Si tu n’es toujours pas convaincu.e, voici 3 (bonnes) raisons de te rendre en Bretagne début décembre.

1. Rennes, c’est chouette (et pas loin de Paris)

A partir de Montparnasse, il ne te faudra que 1h28 pour te rendre à la capitale Bretonne grâce à la nouvelle ligne LGV (on n’a pas d’actions à la SNCF, ndlr). Donc tu vas pouvoir profiter très rapidement de l’ambiance Bretonne ! C’est un peu le bordel avec la construction de la 2ème ligne de métro, mais voici ce qu’on te propose : boire des coups rue de la soif avec des pintes pas chers, profiter des débats organisés par le festival : Algorithmes VS prescripteurs humains, Quelles formations pour quels artistes ?, L’emploi culturel, Pour le développement durable des artistes… Le choix est large !! Pas de quoi s’ennuyer donc.

La rue de la soif avant la tempête.

2. La programmation : une inconnue !

L’inconnu a toujours été la marque de fabrique du festival. D’ailleurs dans cet article dédié à Mc Solaar, rédigé par Le Mouv’, le rappeur témoigne : « On a joué aux Transmusciales devant Kurt Cobain, sans vraiment savoir où on était ». C’était en 1991. Donc si vous ne connaissez personne sur le programme, pas de panique, c’est normal. On notera tout de même la présence de Columbine, les jeunes prodiges Rennais, ou Voiron, la main techno du label Cracki. Mais on peut vous conseiller également d’aller à la découverte de Laura Perrudin, Nakhane, Lakuta, Kiddy Smile, Viagra Boys, Moon Hooch, Flamingods, Too Many T’s… etc.

La liste des artistes est longue mais tu peux retrouver l’intégralité de la programmation sur cette page.

Trans2017-Parc-Expo_Green_Room©Marion_bornaz.43

3. La Green Room aura ta peau

Que serait le festival des Trans Musicales sans la presque mythique Green Room ? Il y a quelques années, c’était une micro scène sur laquelle on avait pu voir un set de Louisahhh par exemple. Mais l’année dernière, cette même scène prenait presque la moitié d’un hall du Parc des Expositions de Rennes. Autant te dire que les attentes sont de plus en plus fortes, dans cet endroit dédié aux puristes de brutalité musicale.

Vous retrouverez Ylia qui vous emmènera du côté breakbeat, house et techno, Théo Muller (le cofondateur du collectif Midi Deux), lui, jongle plutôt entre techno et house ou encore Kirara, une sud coréenne qui proposera un live aux sonorités punk/électroniques. Enfin, on ne peut que vous conseiller d’aller voir Zamilska, qui poussera une techno industrielle tout droit venue de Pologne. Les bouchons pour oreilles seront fortement recommandés.

Alors, convaincu ?

PLUS D'INFOS
BILLETERIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s