4 artistes croisés au Pitchfork que vous devez (ré)écouter d’urgence !

L’édition 2017 du festival Pitchfork est bel et bien derrière nous. Mais l’occasion n’est jamais trop bonne pour se remémorer les artistes croisés cette année dans l’antre de Halle de la Villette. Voici nos coups de coeur !

23244009_1698030450207480_3038408941978531827_n

Au rythme de sa programmation indé’ ultra pointue et éclectique, le Pitchfork a cette année encore conquis le public parisien.  Son agréable cocktail de fêtes et concerts live qui y va crescendo au fil de la semaine, pour se terminer en apothéose dans la nuit du samedi au dimanche aura eu le mérite d’être cette année encore plus pimenté. Le résultat ? Une ambiance encore plus libérée, décontractée et festive que les années précédentes. Quoi qu’il en soit, voici une petite sélection (non exhaustive) des artistes qui nous y on fait forte impression ! Vivement 2018 …

BICEP (live)

Ce fut LA claque de la nuit de samedi. Et le duo Bicep aura parfaitement ressenti l’effet produit par son set live sur le public, tant la foule paraissait conquise. Ces deux Irlandais originaires de Belfast, aka Matt McBriar et Andy Ferguson, sortaient leur premier album éponyme en septembre dernier chez Ninja Tune. Un véritable must listen, qui prend toute sa dimension en live en piochant avec brio dans des palettes d’influences résolument 90’s.

The Black Madonna

Plus besoin de présenter celle qui a déjà foulé les plus grands festivals des quatre coins du globe. A chacun de ses sets, c’est la même énergie qui se dégage des selecta de l’Américaine connue aussi sous le nom de Marea Stamper. Invitée vedette des Nuits Sonores 2017 de Lyon, elle est l’une des plus fidèle porte drapeau de la culture électronique de Chicago. Si vous l’aviez manqué, pas de crainte, la Black Madonne est de retour à Paris le dimanche 18 février au Cabaret Sauvage pour une après midi très spéciale !

BADBADNOTGOOD

Le groupe de hip-hop/jazz/electro instrumental a gratifié le public d’un magnifique live, dans la ligné de son dernier excellent album intitulé IV. La technicité de leur live est une vraie petite merveille. C’est beau, musical, innovant.

Jungle

Après un passage en 2014 au Pitchfork de Paris, les londoniens de Jungle signaient leur grand retour en France, avant la sortie on l’espère d’un prochain album ? Quoi qu’il en soit, le groupe a le mérite de libérer une énergie redoudable au fil des titres, le tout soutenu par une mise en scène impécablement soignée. Musicalement, rien à redire, c’est propre, maitrisé et ça percute ! De quoi avoir diablement envie de se déhancher toute la nuit …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s