We Love Green : les artistes que l’on vous conseille de ne pas manquer cette année !

Ce week-end We Love Green fait son grand retour le temps d’un week-end de fête éclectique ! Entre têtes d’affiche internationales et jeunes talents, le public devrait s’attendre à de belles surprises. Petite sélection des artistes que l’on vous conseille de ne surtout pas manquer !

welovegreen2016.jpg

10LEC6, le 2 juin, Scène La Prairie

Depuis 10 ans, ce groupe cumule les étiquettes et les styles pour mieux s’en affranchir. Tombé dernièrement dans l’escarcelle de Pedro Winter, boss du label Ed Banger, le groupe repousse les frontières de la rhythmique dans un style qui mêle à la fois transe, funk et Afro. Le troisième album du groupe, sorti en mars dernier chez Ed Banger, s’intitule Bone Bame. A coup de beats électros dance et tribaux irrésistibles, ce nouvel album présente une tournure résolument afro-punk et très dancefloor. Bref, un mélange qui prend au corps, et que l’on ira découvrir en live avec grande envie.

Dixon, le 2 juin, Scène Lalaland

Steffen Berkhahn, aka Dixon, a fait son entrée dans le circuit des clubs de la capitale allemande à l’aube des années 1990. Devenu rapidement une référence internationale, il a enchaîné les résidences, du Panorama à la Fabric. Co-fondateur du label Innervisions, avec le duo Âme, il truste le top 100 des djs de Resident Advisor depuis 2013. En 2005, il fonde le label Innervisions avec Âme , label qui s’impose en très peu de temps comme référence absolue d’une house lancinante et très mélodique. Un son typique et unique.

Sampha, le 2 juin, Scène La Clairière

Celui qui a déjà collaboré avec Drake, SBTRKT ou encore Kanye West, sortait un premier album à la fois sensuel et mélancolique début 2017. Dans un registre soul moderne, cet anglais, accompagné de son piano et de sa voix atypique, est le genre d’artiste qui vous fait dresser les poils sur les avants bras. On vous laisse en juger par vous-même.

Moritz von Oswald, le 3 juin, Scène Lalaland

Ce percussionniste qui a fait ses armes en tant que producteur aux côtés notamment de Juan Atkins au début des années 90, est l’un des producteurs de techno allemand les plus influents des années 1990. À Berlin, il participe notamment au tournant de la scène techno qui s’opère autour du club et label Tresor. La multitudes de projet de cet artistes (création de nombreux labels et formations musicales) font que son parcours artistique n’est pas des plus simple à suivre. Peu de doute néanmoins sur le fait que sa prestation live lors du festival constituera une véritable claque musicale.

Young Marco, le 3 juin, Scène Lalaland

Le hollandais Young Marco est une figure majeure de la scène underground d’Amsterdam depuis plus d’une décennie et marque les foules de ses vinyles de disco obscures, sa technique hors-pair et son sens aigu du dancefloor. Après quelques sorties sur Rush Hour, il rejoint ESP Institute, label sur lequel il continue d’affiner sa signature faite de sonorités House et de beats électroniques trash et de synthétiseurs 90’s. Affilié à la Dekmantel Family, il compose depuis plus de 10 ans de la musique électronique sans frontières, une House-music teintée de musiques du monde et où les influences de la disco ne sont jamais loin.

We Love Green – Samedi 2 et dimanche 3 juin.
Infos et réservations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s