Notre sélection des meilleurs clips de juillet !

Quelle putain chaleur ! Petite pensée pour ceux qui sont obligés d’aller en chemise au taff, le niveau de sudation n’a jamais été aussi élevé ! Mais notre envie de vous faire partager des grosses nouveautés aussi ! Qu’avons-nous au programme ? Et bien Madben associé à Rebeka Warrior et Manu le Malin, Solomun en avatar de GTA, le très frais duo Rouge Congo, l’étrange Catastrophe et enfin Brodinski en feat avec Peewee Longway.

Madben & Rebeka Warrior & Manu le Malin – Grief, dance to death

notre avis : On ne sait pas si vous êtes prêts pour ça. Voici un clip aux images terrifiantes. Plongés dans un monde post-apocalyptique, on suit ce soldat au passé inconnu qui erre sur des plages et des villes abandonnées. Il semblerait que la technologie ait pris le dessus, dans ce qu’elle a de pire pour l’homme. “Grief, Dance To Death” est un message d’avertissement pour nos sociétés dont les armes sont de plus en plus accessibles et puissantes. Comme un épisode de Black Mirror. On vous laisse découvrir la fin de ce clip incroyable réalisé par Nobrain. Vous retrouverez Grief, Dance to Death dans l’album Fréquence(s) publié chez Astropolis. Madben est ici rejoint par Rebeka Warrior de Sexy Sushi et par le producteur qu’on ne présente plus, Manu Le Malin, pour un morceau mêlant techno et hardcore : jouissif et dérangeant.

Solomun – Customer is King

notre avis : Rockstar Games est toujours là on ne l’attend pas. 5 ans après la sortie de Grand Theft Auto V, l’éditeur de jeux vidéos le plus célèbre de la planète a sorti une extension intitulée After Hours. Elle propose aux joueurs d’acheter leur club et y gérer la prog, la déco, les show artistiques etc. Bon en réalité, c’est plutôt pour blanchir son argent salement gagné. Le producteur allemand Solomun s’est prêté au jeu tout comme Black Madonna, Dixon et Tale of US. Mais Solomum ne s’est pas arrêté là. Il a également sorti Customer Is King, un EP de trois titres dont il a dévoilé le clip réalisé uniquement avec des images du jeu. Au milieu de la guérilla urbaine que l’on connait bien, on suit Solomun dans ses missions de livraison de colis et c’est plutôt drôle. On a clairement envie de dépoussiérer la play et d’y glisser la galette.

Rouge Congo – Monde Inversé

notre avis : Vous connaissiez certainement le rouge congo comme une molécule diazoïque, c’est-à-dire qui possède deux fois la structure de l’azobenzène ? Et bien oui mais pas que. C’est aussi un duo d’artistes pop qui nous vient de Reims ! On vous présente leur dernière sortie, Monde Inversé, nouvel extrait pop de leur album l’île noire à paraître le 2 novembre. Dès la première écoute, on retrouve tout ce qu’on aime dans cette nouvelle vague française. Des bonnes basses, des notes de gratte et de synthé qui donnent ce parfum tropical, et des voix prêtes à s’envoler au-dessus des champs de coquelicot. Le tout accompagné de chemises qui rendraient jaloux les vendeurs de fripes. Après pas mal d’expériences Live (Inouïs du Printemps de Bourges, Francofolies de la Rochelle, Festival Cabaret Vert etc), Rouge Congo poursuit sa tournée toute l’année dont le 26 octobre à la Chapelle de Troyes ! Belle découverte pour nous.

Catastrophe – Phoenix (il y aura un matin)

notre avis :  Mais jusqu’où iront-ils ? Après la sortie de leur album « La nuit est encore jeune », le collectif parisien livre ce mois-ci un clip à son image : poétique et complètement space ! On se retrouve sur une planète désertique avec des personnages en combinaison argentée, à la peau bleue et une raquette de tennis à la main. Selon nos sources, les images n’ont pas été tournées dans un désert lunaire (déso mec), mais dans une bonne vieille campagne polonaise, précisément dans une carrière de sable ! Catastrophe était au génial festival Pete The Monkey (mais nous nan, donc c’est chiant). En revanche, on pourra les voir le 24 août au festival Terra Incognita ou aux Baisers Volés, à Saint Malo le 30 septembre.

Brodinski feat Peewee Longway – Split

notre avis : Quand on parle de Brodinski, il y a toujours les mots hip hop et electro qui sortent de nos bouches. Normal. Une instru progressive, un flow qui monte dans les tours, on devine que ce braquage ne va pas se finir par un serrage de paluches et tout le monde rentre chez soi ! La tension est palpable et nous tient dans cette bagnole jusqu’au bout, comme le titre d’ailleurs. Le producteur rémois nous offre ici une collab avec Peewee Longway, un jeune et talentueux rappeur d’Atlanta, rencontré grâce à un ami commun, Gucci Mane (évidemment). Split fait partie du prochain EP de Brodinski dont la date de sortie n’est pas encore communiquée ! On reste à l’affût !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s