Amateurs de disco sombre et musiques lancinantes : les soirées Delicatessen signent leur grand retour à Paris

Le NF-34 (anciennement Nuit Fauve) reçoit ce vendredi le retour de la résidence Delicatessen, curatée par Daniel Weil. Une invitation du public à l’évasion dans les contrées sombres et lancinantes de la disco et de l’indie-dance. Pour l’occasion, se produiront l’israélienne Hen Yanni, le duo italien Marvin & Guy, dont les sorties sur Life and Death ou encore Hivern Discs (label de John Talabot) sont toutes aussi qualitatives que les sets qu’ils déroulent. Et naturellement, Daniel Weil pour compléter ce tableau alléchant. Rencontre.

18238571_1293420370693908_5041598342882883018_o.jpg

Delicatessen, qu’est-ce donc ?

Daniel Weil : C’est une ligne de soirée qui est née à l’époque de Grand Rivage (l’ancien nom du Garage). La programmation du club pouvait à l’époque varier selon les soirées et mettre en avant des genres très différents : les soirées Rayon Rouge par exemple étaient très marquées techno atmosphérique, tandis que d’autres soirées comme celles d’HORS-SOL pouvaient être beaucoup plus House voir même disco.

J’avais envie de créer une ligne de soirée pour inviter des artistes qui jouaient cette musique qui n’a pas vraiment de nom fixe : beatport l’appelle « indie dance / electronica » d’autre disent « dark disco »… c’est effectivement entre l’italodisco, la new wave, la synthwave, la new beat et même l’ebm… et bien évidemment la house et la techno.

C’est donc un petit « label » qu’on a mis sur certaines soirées afin de les estampiller et que ceux qui ont appréciés les premières puissent se figurer le style des suivantes quand bien même ils ne connaîtraient pas directement les artistes qui seraient programmés.

Quels sont les piliers/principes qui guident ta réflexion lorsque tu conçois une soirée Delicatessen ?

Daniel Weil : Un des principe très important est justement de ne pas composer le line-up en fonction de la notoriété des artistes.

En outre le même dj ne fera pas du tout le même set en fonction de qui joue avant et qui joue après : comme en cuisine la manière dont on incorpore les aliments compte tout autant que les produits eux même : la manière dont on compose une timetable et la connivence qu’auront les différents djs sur le plan musical sera déterminante pour l’énergie de la soirée.

L’idée est de proposer une musique qui rompt avec les traditionnelles catégorisations des soirées en techno ou house

Sans chercher la nouveauté comme une fin en soit, l’idée est de proposer une musique qui rompt avec les traditionnelles catégorisations des soirées en techno ou house (on peut aussi ajouter micro/minimale) qui ont longtemps caractérisé le clubbing parisien.

Selon toi, est-ce que cette continuité et la cohérence musicale proposée par Delicatessen apporte quelque chose de différent à l’ambiance et à l’atmosphère dont va pouvoir s’imprégner le public ?

Daniel Weil : Il n’y a pas de règles établies et tout peut arriver musicalement lors de ces soirées, cependant la musique y est souvent plus lente qu’à l’accoutumée. Les artistes qui jouent ont tendance à ne pas imposer un rythme sur lequel le public danse sans même sans rendre compte (bien que cela puisse aussi avoir toute sa beauté) mais laisse plutôt le public faire un pas de lui même pour aller chercher le groove, parfois moins évident mais cependant toujours présent, de la musique qu’ils proposent. Cette toute petite différence exige du public une participation ; et sans rentrer dans une exagération qui pourrait être ridicule je pense quand même que ça implique un certain niveau de conscience.

La musique y est souvent plus lente qu’à l’accoutumée

Lorsqu’on dit Delicatessen on peut entendre « delicate et saine ». C’est une jolie façon selon moi d’aborder la musique électronique.

Concernant les prochains invités après Marvin & Guy, le public pourra retrouver des artistes comme Ivan Smagghe, Eliezer, Khidja, Simple Symmetry, Red Axes, Iñigo Vontier ou encore Kasper Bjørke.

EVENEMENT FACEBOOK

Pour tenter de gagner 2 places :

Likez la page Facebook WEMUSICMUSIC

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter

Envoyez un message de participation via le formulaire ci-dessous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s