Notre sélection des meilleurs clips à ne pas manquer en ce début d’année !

On espère que t’as toujours une bonne dalle car l’année a démarré très fort. La rédac t’a encore sélectionné le dessus du dessus du panier en rotin. Le patron Agoria, l’exquise Alice et moi, Rebeka Warrior en tandem avec Vitalic, le très frais Gauthier et la victorieuse Irène Dresel sont à la manœuvre. Et on ne parle pas de Philippe.

Agoria – You’re not alone

L’artiste lyonnais Agoria revient avec une vidéo où il enchaîne les références. Réalisée par Hernan Corera, le clip voit un groupe de “gauchos”, ces gardiens de la pampa argentine, assister aux funérailles de l’un des leurs, dans un style Mad Max. Les motos tracent des lignes infinies sur le sable et on admire les sublimes paysages sud‐américains, tout ce désert aride bordé par les chaînes de montagnes. Même dans les chemins les plus escarpés, là-bas au loin, tu n’es pas seul nous rappelle le refrain. Un coup de maître.
Gauthier – Rave on the moon

Qui dit techno, dit bpm. Le clip Rave on the moon de Gauthier a le don de nous absorber progressivement, avec ce sentiment de lâcher-prise. Des images qui tournoient. Des silhouettes qui s’approchent de l’écran. On comprend alors que les images sont celles qui défilent dans la tête de cette raveuse de warehouse, sous emprise et possédée. Une bien belle surprise ! L’EP est sorti sur Hate depuis le 6 février.

Irène Dresel – Victoire

Une voiture recouverte de bouquets de fleurs. Des personnages aux tenues chamarrées. Et de la techno. Ce taxi magique transforme ses clients et les fait danser pour une balade surnaturelle. On apercevra le petit caméo d’Irène dans le rétroviseur, et ce petit chat maneki-neko sur le tableau de bord qui bat la mesure et invite les passagers à un voyage dans la « raverie ». Une bien belle métaphore de la Victoire selon Irène Dresel. On a presque envie de commander un taxi pour tenter l’expérience et se sentir aussi bien.

Alice et moi – C’est de la Frénésie

Alice Vanor, par son groupe Alice et moi, conforte un peu plus sa place dans l’horizon de la chanson française. Dans ce clip, on est mêlé à une expérience VR où les gens sont happés dans leurs lunettes : un décor immaculé où une femme en maillot 1-pièce danse langoureusement ou bien alors un décor sombre qui nous fait frôler la crise d’épilepsie. A quoi bon ce plaisir prévu d’être écoulé en quelques secondes ? Est-ce vraiment cela qui nous attend ? Si c’est ça le futur, alors nos émotions vont être soumises à rude épreuve …

Kompromat (Vitalic et Rebeka Warrior) – Niemand
notre avis : Une belle tatane. Kompromat (dossier compromettant en russe) est la symbiose du chant en allemand de Rebeka Warrior et la production tonic et toute en synthé de Vitalic, le tout sur une vidéo post punk-néo futuriste avec des êtres étranges, une femme au destin bien particulier qui va vous emmener très haut vers les cieux. On a hâte de découvrir la suite de leur projet ! Un petit ovni dans le monde du clip !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s