Les Nuits Sonores 2019 : serait-ce la meilleure programmation de l’année ?

Du 28 mai au 2 juin, la ville de Lyon organise pour la 17ème fois sa plus grosse fête électronique annuelle. On parle bien sûr des Nuits Sonores et pour cette édition, les organisateurs ont dévoilé une liste monstrueuse d’artistes, dans un subtil mélange d’expériences et de nouvelles naissances !

Chaque journée a été confiée à un artiste de renom ou « curateur » pour lui donner carte blanche et composer son line-up préféré. Bonobo, Peggy Gou, Maceo Plex et Lena Willikens ont été choisies pour se prêter à l’exercice et tenter de réunir leurs coups de coeur, dans un souci de cohérence, au sein de la Sucrière, cette immense entrepôt des années 30 situé sur les Docks dans le 2ème arrondissement.

On se remet la Boiler Room de Peggy Gou pour l’occasion ?

Ca démarre dès le mardi avec un concert exceptionnel du virtuose Chilly Gonzales à l’Auditorium de Lyon. Pas étonnant que ça soit déjà complet d’ailleurs. Ensuite, on rentre dans une alternance jour-nuit jusqu’à dimanche ! Et là ça va pas être calme. Visite guidée :

Avec Bonobo le mercredi : Maryisonacid, Shanti Celeste, Djrum, Nubya Garcia, Frankie Francis, Andreaweatherall, Kelly Lee Owens, Alexander Nut, Clap! Clap!

Avec Peggy Gou le jeudi : Roi Perez, Ben UFO, Mystic Jungle, Nu Guinea, Yu Su, Ge-ology, Glenn Underground

Avec Maceo Plex le vendredi : Madben, Danny Daze, Jensen Interceptor, Mariel ITO, Ectomorph, Midland, Joy Orbison

Avec Lena Willikens le samedi : Donato Dozzy, Batu, Nika Son, Mutant Beat Dance, Oko DJ, Marie Davidson, Tolouse Low Trax, Elena Colombi

Anciennes Usines Fagor Brandt

La nuit, on bouge aux Anciennes Usines Fagor-Brandt dans le 7ème ! Et même là, tu vas nager en plein rave ! Laurent Garnier, James Blake, Jon Hopkins, Mall Grab, Deena Abdelwahed, Sama, Meute, Tony Allen et Jeff Mills, Jennifer Cardini, The Black Madonna, Flavien Berger, Jayda G, Curses, Marcel Dettmann, Zaltan, Camion Bazar, Richie Hawtin, Low Jack, Simo Cell, I Hate Models, Lorenzo Senni et encore bien d’autres ! C’est bien simple : si t’étais parti élever des chèvres en Patagonie et que ça t’a saoulé car elles t’en ont fait baver, tu vas aux Nuits Sonores et tu prends un énorme cours de rattrapage sur ce qui se fait de mieux entre deux colonnes d’enceintes. Alors est-ce que t’es prêt ?

Infos et réservations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s