La musique palestinienne sera au centre de la prochaine soirée Arabic Sound System à l’Institut du Monde Arabe

La 1er mars, Arabic Sound System s’associe au festival Arabofolies, festival de musique pluri-disciplinaire de l’Institut du Monde Arabe, pour proposer une soirée unique dédiée au collectif musical Electrosteen.

SKNDR.

C’est à travers une vision musicale innovante que le collectif Electrosteen entend mettre en lumière des musiciens, djs et artistes français et palestiniens au talent certain. Créée par Rashid Abdelhamid, cette compagnie consacre aujourd’hui une énergie importante à la mise en avant de la vie culturelle palestinienne et notamment de la musique traditionnelle revisitée avec les techniques d’aujourd’hui. Dans un contexte social et géopolitique toujours extrêmement complexe, cette initiative nous montre une facette parfois moins visible de la richesse du peuple palestinien et trouve sa source dans une précieuse collection de musiques patrimoniales.

C’est dans ce cadre unique, qu’ Arabic Sound System propose une soirée qui lui est entièrement dédiée à l’Institut du Monde Arabe. Vous allez ainsi pouvoir retrouver de 21h30 à 5h des dj sets, des lives et autres projections avec notamment Samà, Renart, SKNDR et Nasser Halahlih en têtes d’affiche. Ne manquez pas cette occasion rêvée de vous évader en terres inconnues.

Pour tenter de gagner 1×2 places :
Likez la page Facebook WEMUSICMUSIC
Partagez cet article sur Facebook ou Twitter
Remplissez le formulaire ci-dessous avec un petit message sympa ! Bonne chance !

Infos et réservations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s